28/03/2008

Comment manipuler l’information : bière versus Vin

Une étude universitaire allemande (ne lisant pas l’allemand je n’ai pas cherché la source d’origine) tend à montrer que boire du vin est plus nocif à la mémoire que de boire de la bière ou des alcools !

J’ai bien lu les diverses sources d’informations que j’ai pu trouver, mais rien n’indique quels vins, bières et alcools. Je comprends facilement que de boire du « gros rouge qui tâche » soit plus nocif que de boire une trappiste. Tout comme je connais peu de personne qui se tape plusieurs verres d’alcool par jour (ou alors c’est pathologique et l’étude part sur des bases pour le moins discutables).
Bref, pour le coup je me fais le défenseur du vin –de qualité cela va sans dire. On peut même trouver dans un article de l’Essentiel que l’étude va de soi puisse qu’après avoir consommé un verre de vin on ne se rappel de rien… A quant la prohibition ?

Les arguments pour la santé (tient au fait le vin, ce n’est pas ce qui protège le mieux du cancer ?) ne devraient pas avoir leur place dans le discours publique, mis à part pour éviter les dérives pathologiques. De toutes façons, d’ici quelques temps je suis certain qu’une contre-étude dira le contraire. Surement une étude française d’ailleurs.
Reste que le plaisir n’est pas dans la quantité mais dans la qualité.

Ami amateur lève ton verre et apprécie le, avec modération dans sa quantité (et non pas modérer son appréciation ;)

09:00 Écrit par Lastfrench dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : biere, vin, etude |  Facebook |

Commentaires

le vin au delà de toutes les discussions "santé" qu'il peut provoquer est un élément de convivialité et de partage tout comme la bonne cuisine ou la bonne musique...Une qualité que la société hygiéniste a tendance à oublier ces derniers temps!et il fait travailler la mémoire...comment sinon se souvenir des appelations,cépages,méthodes de vinifs,etc...

Écrit par : sandrine | 28/03/2008

Les commentaires sont fermés.