19/03/2008

Bière verte

13/03/08 « Quant les brasseurs se mettent au vert », l’Echo

Trouver la bonne mesure entre une production toujours croissante de la demande de bière et les besoins écologiques –j’entend par là limiter les pertes non nécessaires- n’est pas chose simple.
La preuve en est qu’en Belgique seuls 12 brasseries (7 wallonnes et 5 flamandes) ont accepté de s’engager sur un « accord de branche » concernant la réduction des consommations (en énergie et en matériaux). La production même de la bière n’est pas seule en mire, il y a aussi l’embouteillage, le transport, le recyclage des cartons, eaux…
Cette initiative belge est à mon sens une très bonne chose. Je ne sais pas ce que font nos voisins français, allemand et néerlandais sur le sujet, mais ils devraient s’en inspirer si ce n’est déjà en place.
Evidemment le seul « hic » est comme d’habitude les investissements sous-jacent à cette évolution… c’est ce qui explique le faible nombre de brasseries engagées sur cet accord. Il faut pourtant reconnaitre que la grande majorité des brasseries font des efforts dans le sens d’un meilleur contrôle de leurs déchets et énergies.

Pour en savoir plus :
http://energie.wallonie.be/servlet/Repository/fevia-_agro...
http://environnement.wallonie.be/guides_incidences/pdf/Brasseries,%20malteries%20et%20boissons%20rafraîchissantes.pdf

11:53 Écrit par Lastfrench dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brasserie, energie, ecologie, recyclage |  Facebook |

Belgian Family Brewers

15/03/08 "La bière belge risque de perdre son âme", l'Echo
 decoration Belgian Family Brewers (BFB)  est un nouveau label que l'on retrouve sur certaines bières. Il doit garantir l'authenticité d'un produit, brassé dans un lieu en activité depuis au moins 50 ans par des brasseurs familiaux.L'objectif affiché de ce label est de redonner une identité aux bières "traditionnelles" sur le marché Belge. Car c'est par le marché intérieur qu'il faut commencer à reconquérir une image.On dira assez facilement que c'est un label de plus, et sur un marché très réduit... certes on peut considérer que c'est anecdotique, mais la production qui est sous-tendue n'est-elle pas elle aussi anecdotique sur le marché mondial ?
La France défend ses AOC depuis des dizaines d'années sur la planète et on trouve encore aux US des vins reprenant les noms d'AOC sans en avoir le droit.
Les brasseurs belges -idéalement je devrais dire la Belgique mais ce n'est pas un fait- ont un long chemin à parcourir pour se réapproprier leurs produits. Je ne peux que leur souhaiter bonne chance et lever une choppe de breuvage estampillé "BFB" à leur réussite.
 http://belgianfamilybrewers.be/

11:16 Écrit par Lastfrench dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : brasserie, promotion, label |  Facebook |